Buisson ardent

L’Espace des arts développe, depuis de nombreuses années, un fructueux partenariat avec le lycée Napoléon de L’Aigle basé sur la découverte de l’art et de la différence. Chaque projet développé donne l’occasion à tous de découvrir des univers riches et variés en dévoilant le processus de création. L’ouverture aux autres et le partage autour de pratiques artistiques valorisantes restent au cœur des projets culturels. L’art devient ici levier de responsabilisation des jeunes lycéens pour leur faire prendre conscience de leur valeur en tant que citoyen. Parallèlement, l’inclusion des adultes en situation de handicap dans la sphère scolaire, sur des temps courts, leur donne la possibilité d’appréhender un univers auquel ils n’ont, pour la plupart, jamais eu accès.

Fabien Tabur, artiste dessinateur et graveur, s’est formé en expression plastique à l’université de Tourcoing puis en design graphique à Rouen. Dans son travail artistique, il poursuit sa part animale, celle qui résonne avec les éléments de la nature. La spontanéité de son geste, telle une trace sauvage, griffe son support. Le minéral, le végétal et l’organique, représentés comme des traces de vie, s’impriment sur le papier.  Les strates de la pierre ou l’écorce de l’arbre sont pour lui les empreintes d’un mouvement passé, la cristallisation de moments de vie antérieure et toujours en cours. En contrepoids de cette part foisonnante, indomptable et débordante, intervient la raison. Dans ses images, la place laissée au blanc, au vide fait sens et guide notre regard. Tel un mouvement incessant de balancier, le maintien d’un équilibre forcé et le déploiement explosif des forces se succèdent. 

 En résidence de création au sein du lycée Napoléon de L’Aigle, Fabien Tabur interviendra auprès d’une classe de première L en option Arts Plastiques, de jeunes déscolarisés, ou en passe de le devenir, et d’un groupe d’adultes en situation de handicap mental de la Beaugeardière. En s’appuyant sur l’exposition Buisson ardent de l’artiste plasticien, les participants sont invités à s’approprier le travail du geste. Pendant une semaine, les techniques de la pointe sèche et de la linogravure seront à l’honneur. Pour contourner le problème du dessin et des difficultés à représenter des éléments figuratifs, Fabien Tabur propose de prendre pour point de départ l’énergie créatrice. L’empreinte de la touche et la précision du geste pourront ainsi révéler des souvenirs tactiles. Il explorera avec les participants le motif végétal, celui du buisson, comme un moyen d’aller vers l’abstraction et de déployer son imagination.


Fabien Tabur

Du 27 janvier au 14 février 2020
Vernissage le jeudi 6 février
Galerie d’art actuel au Lycée Napoléon, L’Aigle

du lundi au vendredi
9h > 12h / 14h > 17h – fermé le mercredi
Pour d’autres créneaux, veuillez nous contacter au 02.33.84.99.91Pour plus d’infos : chargée des relations publiques
culturecommunication@lacornedor.fr – 02.33.84.99.91

En savoir plus sur l’artiste : www.fabientabur.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s